Résumé Marseille-Nantes

C’est avec un large sourire que se sont réveillés les supporters Nantais ce dimanche matin. En effet, leurs protégés se sont imposés sur le terrain de l’Olympique de Marseille au terme d’un match sérieux et abouti, peut-être même le meilleur match de la saison pour les hommes de Christian Gourcuff. Retour sur une soirée parfaite…

C’est en pleine crise de confiance que le FC Nantes débarque en terre Marseillaise, avec une série de cinq matchs sans victoires, tout le contraire de son adversaire du jour qui lui reste sur 14 matchs sans défaite. Deux équipes au chemin différent en ce début d’année mais c’est bien Nantes qui se montre le plus séduisant dès le début du match et se créer la première occasion par Charles Traoré à la 9e minute. Les Nantais jouent avec un bloc compact assez haut et Marseille n’arrive pas à produire son jeu habituel. En se projetant rapidement vers l’avant à la récupération du ballon, les jaunes mettent à mal la défense olympienne qui manque de se faire surprendre à la 32e minute mais Simon Moses croise trop sa frappe pour inquiéter Steve Mandanda. Les Nantais sont dans un temps fort et insistent, deux minutes plus tard c’est le Belge Anthony Limbombe qui ouvre le score d’une tête pleine de sang-froid sur un magnifique centre de l’intenable Kader Bamba. Une action qui récompense une première demi-heure de très belle facture. Mais ce but aura le mérite de réveiller les Marseillais au contraire des Nantais qui reculent quelque peu et laissent Morgan Sanson ajuster Alban Lafont au vingt-cinq mètres quelques minutes plus tard (39e). La fin de la première période est plus à l’avantage des hommes d’André Villas-Boas mais les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score d’un but partout.

Le début de la seconde période est à l’image de la fin de la première, Marseille joue plus haut, ils semblent enfin décider à mettre la pression sur une défense Nantaise solide malgré tout qui ne laisse rien passer à l’image de l’intraitable capitaine d’un soir Nicolas Pallois. Bien en place les coéquipiers de Ludovic Blas sont agressifs, comme sur cette 53e minute où l’ancien Guingampais récupère le ballon dans la moitié de terrain adverse et permet à Imran Louza, très actif dans ce match, de servir Kader Bamba qui d’une frappe enveloppée, aussi soudaine que spontanée, trompe Mandanda et redonne l’avantage aux visiteurs du jour. Dès lors, les coéquipiers de Valentin Rongier essayent de reprendre leur marche en avant mais semblent peu inspirés face au système tactique mise en place par Christian Gourcuff. Il faudra attendre la fin de match pour voir une réaction Marseillaise et notamment la 86e minute et cette tête de Dario Benedetto qui force Alban Lafont à un arrêt réflexe de haute volée. La fin de match est tendue mais sur un contre rondement mené par l’attaque Nantaise, Kader Bamba pousse Mandanda à la faute de main. Dans la confusion, c’est le défenseur central Alvaro qui pousse le ballon dans son propre but et glace le Vélodrome qui avait pourtant fait le plein. La fin de match est d’une formalité et les Nantais s’imposent 3-1, ils s’offrent certainement l’une de leurs prestations les plus abouties de cette saison et une victoire de prestige chez le dauphin du PSG. 

Christian Gourcuff avait piqué ses joueurs après le match de Metz en conférence de presse la semaine passée et avait demandé une réaction de la part de ses joueurs. Un message parfaitement reçu par ses protégés auteurs d’un match plein avec une victoire, qui donne de l’air avant de recevoir Lille la semaine prochaine et qui on l’espère rentamera une nouvelle série positive.

En attendant supporters Nantais… Savourons !!

 Julien Moisdon 

Photographie @ArnaudDuret