Avant Nantes- Bordeaux (26/01/2020), c'est Marie, fidèle supportrice des girondins qui a accepté de répondre à nos questions.

Merci d’avoir accepté de nous répondre, peux-tu te présenter à ceux qui vont lire cette Interview ?

Bonjour, je m’appelle Marie, j’ai 29 ans, je suis psychosociologue à Bordeaux. Originaire de Nouvelle Aquitaine, et plus précisément de Dordogne (pour les moins géographes de vos lecteurs Trélissac est en Dordogne) le foot, et plus globalement, le sport m’accompagnent depuis mon enfance. Adepte du « Il y a que les cons qui ne changent pas d’avis, je suis généralement très optimiste. (Présentation à la miss France et alors ? ^^)

Depuis combien de temps es-tu supportrice de Bordeaux ?

Ma réponse va sans doute paraître cliché mais je dirai depuis toujours. Le foot est présent depuis mon enfance avec les matchs en DH et l’ambiance « barbecue » et je dirai que les girondins ont suivi très rapidement. J’ai dû recevoir mon premier maillot au scapulaire à l’âge de 8ans. Depuis, la collection ne fait que s’agrandir

Bordeaux est 13eme du classement pour l’instant que penses-tu de ce début de saison plutôt Moyen ?

Le début de saison sur le plan des résultats était plutôt bon avec une troisième place acquise pendant plusieurs journées au bénéfice d’un championnat très serré mais nos lacunes ont fini par ressortir et très vite nous avons perdu du contenu sur le terrain et des places au classement. Depuis décembre, c’est la cata ! Aucun fond de jeu, aucune victoire, la loose.

Si tu devais mettre en avant un seul joueur de l’effectif à la mi-saison ? 

Je dirais Costil, le seul à essayer de sonner la révolte, de réveiller les plus endormis des joueurs. C’est révélateur, ils ne vont pas au combat, au contact, j’ai l’impression qu’on passe pour une équipe « gentille, qui se laisse faire » alors pour une fois qu’il y en a qui motive les autres, il faut le mettre en avant.

Nous voilà dans la deuxième partie de saison, Tes flops et tops ?

Tops : l’arrivée de Koscielny, le soutien indéfectible des ultras et soutien des girondins

Flops : manque de fond de jeu, de rythme, l’absence de King Street, le traitement des supporters…l’extra sportif est désastreux

Le mercato Hivernal se fini très bientôt espères tu des arrivées ?

J’espère des arrivées mais la politique du club est de faire partir des joueurs avant de recruter. Oudin est arrivé et je crois qu’il sera le seul, c’est dommage, un latéral droit ne nous ferait pas de mal, tout comme un 9… un créateur serait le top !

Qui va ( ou est ) être la révélation de cette Saison ?

Rémi Oudin, sans hésiter. Les rémois sont contents de l’avoir vendu à un très bon prix, les bordelais sont mécontents de sa venue et s’attendaient à mieux et le critiquent déjà. A peine arrivé, il est déjà jugé alors qu’il n’a presque pas touché le ballon, moi j’y crois. On en reparle dans un mois ? ^^

Vous avez fini 14ème la saison dernière dans le ventre mou avec 41 points, parle nous de la saison dernière, comment as-tu vécu ça ?

Mal forcément, entre les éliminations en coupes sans saveur, un enjeu au classement quasi nul. La saison fut très longue et certains matchs vus du stade interminables

Quel sont les attentes et objectifs des supporters Bordelais pour cette saison ?

Les supporters bordelais en ce moment veulent remettre le club en haut de l’affiche mais pas à n’importe quel prix. Les nouveaux dirigeants ont pris de mauvaises décisions à notre sens et une lutte s’est installée. Le sportif est presque secondaire à l’heure actuelle… Mais l’ambition serait d’être européen mais pour y faire quoi, telle serrait la question.

Parle nous un peu de ton coach, ses atouts et ses points faible ?

Le coach est très charismatique, et il est très facile de l’écouter grâce à l’aura qu’il dégage, néanmoins il peut paraître strict voire intransigeant (cf Kalu qui ne se prépare pas assez vite pour entrer en jeu et qui ne rentrera pas). Son nom peut amener des joueurs à signer chez nous, comme la marque « girondins » mais si les joueurs le lâchent comme on a l’habitude de le dire, la cassure sera sans doute évidente tellement son schéma est exigent, à son image

Penses-tu que Paulo Sousa soit l’homme de la situation pour Bordeaux ?

Paulo Sousa est l’homme de la situation s’il ne se sent pas trahi par ses dirigeants, dans le cas contraire son tempérament pourrait lui faire prendre des décisions expéditives…

La rivalité Entre Nantes et Bordeaux est historique, que penses-tu de ce derby ?

C’est notre derby, celui qui a de la saveur. Savoir que la Garonne est « marine et blanc » est actée depuis longtemps ^^. Jouer contre Nantes, c’est défier le beau jeu à la nantaise, c’est chanter des chants enfantins pour vous narguer, c’est aussi se plonger dans le passé et se souvenir des noms qui ont fait la renommée de ces deux clubs. Personnellement, c’est un des premiers que je regarde dans le calendrier.

Au match aller Bordeaux a battu Nantes sur le score de 2-0 … Comment as-tu vécu cette victoire ?

Je vais vous étonner mais très mal. Habituellement, je suis toujours au stade et ce jour-là je n’y étais pas. Et pour les habitués, on a tous cette petite sensation de trahison quand notre équipe gagne sans nous… Mais elle disparaît très vite en regardant le classement qui a l’époque était meilleur qu’en ce moment ^^

Il y a en ce moment des tensions entre la Direction et les supporters Bordelais, Peux-tu nous en parler et donner ton avis ?

Depuis le début du processus de vente des tensions existent entre les supporters et les acheteurs king street/gacp et le nouveau président Longuepee. Les supporters, notamment les ultras ont émis des doutes quant à la capacité de financement des racheteurs et de la réelle motivation à faire grandir ce club. Par la suite, de nombreuses personnes ont été remerciées au sein de l’administration du club pour être remplacées par des personnes n’appartenant pas au cru bordelais voire se revendiquant supporter d’un club adverse, on peut comprendre que ça fasse désordre. Il y a aussi le problème avec les banderoles, les problèmes de billetterie, les nouveaux prix etc etc. Me concernant je ne suis pas affiliée ultra et je vais au stade à chaque rencontre et je soutiens la démarche des ultras qui est de garantir l’image du club, un accès pour tous au stade, et une cohésion entre les supporters…

Raconte-nous un souvenir qui t’as marqué lors d’un FCN-FCGB ?

Nantes bordeaux en 2017, on gagne grâce à un but de Sankhare. Depuis, il a quitté le club par la petite porte, d’autres ont été transférés Rolan, Malcom… Le niveau qualitatif a malheureusement baissé

Que penses tu du FCN cette saison, son effectif, son entraîneur etc.… ?

Cette saison votre club a connu de nombreux changements, sans doute nécessaires après le drame que le club et les supporters ont dû traverser. J’ai pensé au début que le départ de Valentin Rongier allait être difficile et finalement vous êtes plutôt bien adapté… Avec Gourcuff… Mais celui-ci ne joue pas

La Beaujoire pour toi ? Le public ? Le stade ?

Pour moi la Beaujoire est un très beau stade grâce à l’âme de ses supporters. Toujours coloré, toujours animé c’est un stade que je n’ai pas (encore) vu de mes propres yeux mais je suis sûre que l’accueil doit être top même pour des supporters adverses.

Si tu devais recruter un joueur du FCN pour Bordeaux, qui choisirais-tu ?

Nicolas Pallois (ce n’est pas interdit de le faire revenir lol). Il est sans doute une des qualités qui manque à l’Équipe ce côté guerrier qui ne lâche rien, qui sait mettre des coups quand il faut… Bref Nicolas Pallois.

À quelle place va finir Bordeaux cette saison à ton avis ?

Devant Nantes c’est sûr… Je plaisante car c’est loin d’être une évidence mais une jolie sixième place serait déjà très bien au vu de nos prestations actuelles…

Emiliano Sala a porté les couleurs des 2 clubs, peux-tu nous raconter un moment avec lui ( si tu la déjà rencontré ), ce que Sala t’évoque, etc ( un petit mot pour lui rendre hommage ) ?

Emiliano… Ce n’est pas facile de trouver les bons mots. Nous sommes nés la même année et presque arrivés à bordeaux en même temps. Il y aurait plusieurs anecdotes à raconter mais celle qui me marque le plus était de le croiser n’importe où dans bordeaux et qu’il venait (me) saluer… Peu importe les circonstances, il traversait une place, une route, pour échanger quelques instants… Emi, c’était la simplicité, loin du stéréotype du footballeur, parfois timide mais toujours immensément généreux sur et en dehors du terrain… Je me demande même si je l’ai vu sans son sourire… Je pourrais parler de vous, les supporters nantais, de vos hommages bouleversants, de coach Vahid qui pleure, de Nicolas Pallois qu’on aimerait tellement aider…

Merci d’avoir été à la hauteur de notre tristesse, et on compte sur vous pour ce match parce que lui ne lâchait rien…

Un Pronostic pour le match ?

Pour que la fête soit belle, un match nul avec des buts, 2-2 serait très bien avec de jolies célébrations pour rendre hommage à Emi avec un stade à guichets fermés je signe tout de suite.