Pour ce neuvième épisode de « Surface Adverse », Matthieu alias « Un Gars D’Dijon » fidèle supporter du DFCO depuis toujours nous présente son équipe avant #FCNDFCO dimanche à la Beaujoire !

Merci d’avoir accepté de nous répondre, peux-tu te présenter à ceux qui vont lire cette Interview ?

Je m’appelle Matthieu, j’ai 28 ans, je suis papa d’un petit garçon d’un an.

Depuis combien de temps est-tu supporter de Dijon ?

Depuis pas mal de temps maintenant… En fait depuis le premier match auquel j’ai assisté. C’était pour la montée du DFCO en Ligue 2 contre Romorantin. Depuis 2004 donc !

Dijon s’est montré actif sur le marché des transferts cet été, que penses-tu des recrues ?

Les recrues sont bonnes, voir très bonnes même. Le problème, c’est qu’elles sont arrivées trop tardivement. Les automatismes prennent du temps à se mettre en place, c’est sans doute pour cela que l’on a raté notre début de saison.

Quelle recrue est à suivre attentivement cette saison et pourquoi ?

C’est difficile de n’en choisir qu’une seule… Pour le moment, aucune recrue ne me déçoit, c’est une totale satisfaction à tous les postes. En fait je suis dans l’incapacité la plus complète de faire un choix… Chouiar, Baldé, Ndong, Gomis, Cadiz, Mavididi et j’en passe… Ils sont tous à la hauteur et les résultats vont commencer à se voir lorsque le classement du championnat aura retrouvé une certaine logique.

Vous avez perdu de très bon joueurs cet été qui ont été très important dans le maintien la saison dernière (Saïd, Abeid, Kwon, Rosier, Sliti etc…) qu’en penses-tu ? As-tu été inquiet de tous ces départs ?

Inquiet, oui. Mais on le savait, ce n’était pas une surprise. On savait surtout que c’était la fin d’un cycle à Dijon. Il fallait du changement, beaucoup de changement. J’ai commencé à m’inquiéter lorsque le mercato était encore trop calme en terre bourguignonne à quelques semaines de la reprise du championnat.

Quels joueurs sont à suivre cette saison dans l’effectif de Dijon ?

Chouiar sans aucune hésitation. Son recrutement à Dijon est une belle surprise. C’est un joueur qui monte en puissance. Qui monte même très vite en puissance. Il a tête sur les épaules, il a fait un fait un choix très intelligent en signant chez nous. Je pense qu’il a un véritable plan de carrière. Il ne restera pas de longues années chez nous, mais c’est certain qu’il nous apportera beaucoup.

Qui va être la révélation de cette Saison ?

Gomis est déjà pour moi la révélation de cette première partie de championnat… Mais la saison est encore longue, beaucoup de joueurs ont encore tout à prouver.

Vous avez fini 18ème la saison dernière avec 34 points synonyme de barrages Ligue 1/ Ligue 2, parle nous de la saison dernière, comment as-tu vécu ça ?

Un enfer. Il n’y a pas d’autre mot. J’espère ne jamais revivre ça ! On n’est pas en Ligue 1 depuis des dizaines d’années mais forcement on s’y attache. J’avais le sentiment qu’on pouvait tout perdre. Descendre en Ligue 2, c’est compliqué pour n’importe quel club, même pour celui qui s’y prépare. 

Votre ancien entraineur Olivier Dall’oglio est parti à Brest, parle nous de ton ancien coach ? déçu pas déçu ?

ODO est le meilleur coach que j’ai connu au DFCO. Rudy Garcia nous a emmené au niveau professionnel, Dall’Oglio a fait de nous un véritable club de l’élite. Il a fait des choses incroyables avec très peu de moyens.

Le voir à Brest me fait toujours un gros pincement au cœur. Mais je suis très content de le voir réussir là-bas. Je pense que c’est le football qu’il aime: le haut niveau mais à taille humaine.

Dans une ITW votre ancien coach a déclaré que ça avait été dur de quitté le club, les joueurs, les supporters… J’imagine que pour vous supporters c’était la même chose ?

Il s’était créé une véritable histoire d’amour entre lui, le club et donc les supporters. C’est un coach qui prône le beau jeu. Excepté la saison dernière, ça lui a souvent réussi. (on a aussi pris de belles claques). Aller au stade avait un sens. On voyait un football plaisant, rythmé qui était reconnu par tous.

Au plus profond de moi-même (ça ne va pas plaire à tous les supporters dijonnais), je comprends le choix du président de se séparer de lui l’hiver dernier. Les résultats n’étaient pas là. Olivier Delcourt à fait un choix, certainement pas le plus simple, et ça je le respecte. Il fallait faire quelque chose de toutes façons.

A-t-il eu raison ? (…) Je me dis qu’aujourd’hui, on est encore en Ligue 1…

En revanche, le manière dont il s’est séparé de lui est absolument abjecte et indigne de tout ce qu’il a fait ici. Le remercier un 31 décembre est déjà franchement discutable, ne pas lui payer ses indemnités et ne pas lui donner l’occasion d’un « au revoir » est une insulte.

Dijon est la plus mauvaise attaque de Ligue 1 avec 9 buts marqués en 15 matchs. Comment expliques-tu cela ?

Comme je l’ai dit plus haut, de nombreuses forces offensives sont arrivées tardivement, tout doit se mettre en place et ça prend du temps. On manque d’efficacité dans le dernier geste. Les tentatives ne sont pas assez cadrées c’est une réalité. Après, on touche le poteau contre Marseille (0-0), on retouche à nouveau deux fois les montants contre Rennes (victoire 2-1), contre Monaco aussi (défaite 0-1), contre Lille (défaite 0-1) … Il faut donc relativiser. Oui, on est la plus mauvaise attaque, mais pas parce qu’on ne joue pas !

Quel sont les attentes et objectifs des supporters Dijonnais pour cette saison ?

Dans l’immédiat c’est le maintien. Rien d’autre.

Dijon démarre à nouveau très mal cette nouvelle saison en se classant à la 18ème place, que penses-tu de ce début de saison catastrophique ?

Encore une fois, il faut relativiser. C’est très loin d’être catastrophique. Je suis confiant, pour la suite, on va vous le prouver ce weekend d’ailleurs !

Raconte-nous un souvenir qui t’as marqué lors d’un FCN-Dijon ?

Le match du printemps dernier… Catastrophique du terrain jusqu’au banc de touche… On dormait… littéralement parlant !

Que pense tu du FCN cette saison, son effectif, son entraîneur etc.… ?

Très sincèrement, je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer au football… Je suis Dijon activement bien sûr, pour les autres équipes j’avoue être assez détaché. En quelques mots, le début de saison était propre, là, ça se complique un peu… Mais je ne peux pas en dire plus tout simplement parce que je ne sais pas.

La Beaujoire pour toi ? Le public ? Le stade ?

J’ai un grand respect pour les clubs historiques de notre championnat et encore plus quand les supporters propagent une ambiance comme la vôtre. C’est ce football là que j’aime, le football « populaire ».

Que penses-tu de Mehdi Abeid votre ancien joueur ? parle nous un peu de lui.

C’est évidemment un très bon joueur. Sur la fin à Dijon, il a eu du mal à se remettre de sa blessure et puis la saison dernière ne là certainement pas aider à retrouver son meilleur niveau. C’est une très bonne pioche pour vous !

Si tu devais recruter un joueur du FCN pour Dijon, qui choisirais-tu ?

Rongier (comment ça il n’est plus nantais ??). J’adore ce joueur, j’adore son professionnalisme et sa simplicité. Mais de votre effectif actuel… aucun me parait être une évidence.

À quelle place va finir Dijon cette saison à ton avis ?

Je signe tout de suite pour une 14ème ou 15ème place. Mais je pense qu’on peut faire mieux que ça. L’avenir nous le dira rapidement de toute façon.

Où seras-tu Dimanche pour regarder le match ?

Dans la mesure du possible, je ne rate jamais aucun match de Dijon. Je serai donc devant la télé derrière nos joueurs !

Un Pronostic pour le match ?

Je prends un réel risque mais pas inconsidéré en pronostiquant notre victoire 0-2 !

 

Bon match à tous !

À quelle place va finir Toulouse cette saison à ton avis ?

J’espère vraiment qu’on se maintiendra, au moins pour profiter de la hausse des droits TV… 16ème. 

Où seras-tu Dimanche pour regarder le match ?

Chez moi bien au chaud !

Un Pronostic pour le match ?

Je ne crois vraiment pas en une victoire Toulousaine, ça sent le match chiant pour nous. Mais on va quand même être optimiste, 1-1.