#SCOFCN "En plein doute"

Le FC Nantes s’est incliné une nouvelle fois hier soir dans un match qui n’avait de derby que le nom. Insipides en première mi-temps les nantais ont complètement loupé leur entame de seconde période. Une nouvelle défaite qui installe des doutes dans les esprits des joueurs et d’un staff qui semble lui aussi ne pas trouver les solutions pour sortir de cette mauvaise passe…
 
Dans la première demi-heure de cette rencontre ce fut longtemps un round d’observation entre nantais et angevins, une bataille acharnée au milieu de terrain mieux maîtrisée en termes de possession par les jaunes mais sans être forcément dangereux, à l’image d’Abdoulaye Touré qui tente de loin (18e, 37e) sans vraiment de réussite, Nantes peine à s’approcher du but averse. Il faut attendre la 30ème minute pour voir enfin la première frappe cadrée du match par l’intermédiaire de Ludovic Blas qui force Ludovic Butelle à se saisir du cuir en deux temps. Nicolas Pallois sur un corner se créer une légère occasion de la tête (40e) mais c’est bien trop peu pour inquiéter une défense qui veille au grain. Côté angevin me direz vous ce n’est guère mieux, une équipe regroupée qui essaye de jouer en contre sans grand succès et doit profiter d’erreurs défensives adverses comme Celle de Dennis Appiah qui profite à Fulgini, l’attaquant angevins butte sur Alban Lafont bien sorti à sa rencontre (44e). 0-0 à la mi-temps dans un match que semble plus ou moins maîtriser les canaris.
 
Le début de la seconde période montre une physionomie totalement différente, Angers combine trouve des espaces et Thioub à l’entrée de la surface sert Bobichon qui ajuste le portier nantais d’une frappe précise dans le petit filet pour ouvrir le score (1-0 48e). Dès lors les hommes de Christian Gourcuff retombent dans leurs travers et sont de nouveau punis par Thomas qui marque d’une tête lobé sur un mouvement initié par Bobichon une nouvelle fois décisif. Les nantais en quatre minutes venaient belle et bien de se tirer une balle dans le pied car la fin du match sera un long chemin de croix pour les supporters Nantais impuissants face à la non réaction de leurs protégés. Seul Simon Moses sonna la révolte en obligeant Butelle à s’interposer par deux fois (55e, 58e). Trop brouillons, les partenaires du nigérian manque même de se faire une nouvelle fois punir par Mangani qui loupe de peu le cadre (64e). Ludovic Blas d’une frappe soudaine des trente mètres et oblige Butelle à se détendre sur sa droite (73e) signe aussi d’une impuissance à s’approcher en frappant de loin. Christian Gourcuff tentera bien de modifier son système en fin de match en vain, Nantes s’incline pour la troisième fois de suite face à Angers et se fait dépasser au classement par son adversaire du soir.
 
Le prochain match à la Beaujoire s’annonce tendu car si Christian Gourcuff s’est plaint du ronronnement de son équipe celle-ci aurait la bonne idée de sortir les griffes face aux crocodiles nîmois sous peine d’une nouvelle déconvenue qui serait plus que mal venue face à la gronde grandissant de leurs supporters en peine de sensations… 
 
Angers-Nantes
Stade Raymond Kopa
Affluence : 13 900 spectateurs 
But : Bobichon (48e) Thomas (52e).
 
Moisdon Julien.