#FCNASSE

FCNASSE-Affiche

A contre courant…

 
Après sa première défaite concédée en terre monégasque le FC Nantes recevait cet après-midi un autre gros morceau avec la visite des verts à la Beaujoire pour le compte de la quatrième journée de ligue 1. En effet St Étienne débarque en leader avec trois victoires en autant de match mais surtout avec zéro but encaissé ce qui pourrait bien poser des problèmes tant on connaît les maux de tête actuels de l’attaque nantaise. 
 
Mais c’est bien la défense qui est mise à mal d’entrée de jeu Puisque dès la deuxième minutes les stéphanois ouvrent le score dans une arrière garde bien passive par Aouchiche (0-1 2è). Un mal récurrent puisque les nantais avait déjà concédés un but en début de match sur le Rocher. Dans la foulée Nicolas Pallois et Fabio tentent de sonner la révolte mais sans grande réussite. Nicolas Pallois en capitaine ce montre décisif en repoussant un ballon sur sa ligne de Nordin qui avait déjà buté sur Alban Lafont une première fois mais les jaunes et verts sont passés tout près de la correctionnelle (7è). Randal Kolo Muani s’est installé à la tête de l’attaque et montre sa capacité de percussions en éliminant deux joueurs mais sa frappe est trop écrasée (13è). Ludovic Blas aurait pu aussi bénéficier d’un penalty mais Mr Gautier en décide autrement (16è). Le jeu s’équilibre mais les 22 acteurs offrent un agréable spectacle au public d’une Beaujoire toujours clairsemée. S’ensuit quelques bonnes situations de chaque côté jusqu’à ce que Kolo Muani n’égalise d’une tête parfaite. Une joie de courte durée puisque le but est refusé par l’assistance vidéo pour un hors jeu de Mehdi Abeid. Les hommes de Christian Gourcuff rentrent au vestiaire menés au score mais avec des raisons d’y croire.
 
Le début de seconde période est plutôt à l’avantage des nantais qui buttent sur la défense stéphanoise seul Simon Moses inquiète moulin à l’heure de jeu d’une frappe puissante qui passe de peu à gauche du but après une percée qui aurait mérité meilleur sort (61è). Kolo Muani méritait de marquer au vu de ses performances mais ne cadre pas sa tête(62è). Le FC Nantes pousse mais se fait cueillir une nouvelle fois par Maçon qui d’une frappe lointaine trompe Lafont qui ne peut qu’effleurer le ballon… (0-2 66è). St Etienne pense peut-être avoir fait le plus dur mais la réaction nantaise est quasi immédiate et après un bon mouvement côté droit Simon Moses conclu et remet ses coéquipiers dans le sens de la marche (1-2 71è). Un but qui redonne des couleurs au canaris qui poussent pour égaliser en mettant à mal la meilleure défense du championnat. Les jaunes seront finalement récompensés de leurs efforts par Renaud Émond fraîchement rentré en jeu qui, en renard des surfaces, reprend victorieusement un ballon repoussé par le poteau (2-2 85è). Simon Moses très bon lors de ce match aurait même pu donner la victoire aux siens dans les dernières minutes mais le FC Nantes s’en contentera.
 
Les nantais auront afficher un beau visage dans cette confrontation mais devront faire attention à leurs débuts de match. Lors du prochain match les Canaris se déplaceront à Lille, un déplacement compliqué mais on peut s’attendre à tout avec des nantais qui décidément soufflent le chaud et le froid en ce début de saison.
 
NANTES – ST ÉTIENNE : 2-2
Moses 71’. Aouchiche 2’
Émond 85’ Maçon 66’
 
Julien